Quand je serai grande, je serai infirmière !

Publié le par La petite infirmière

Une petite infirmière vue par Coquelicot...

Une petite infirmière vue par Coquelicot...

Voilà un petit bout de conversation inventée entre une petite fille de l'âge de Coquelicot et sa mère. Si mon désir de devenir infirmière s'était manifesté dans l'enfance, je me serais fait un plaisir d'avoir ce genre d'échange avec mes parents. Mais, j'étais à l'époque plutôt dans les étoiles (eh oui, je voulais devenir astronaute) et mes pieds n'ont touché terre que quelques années plus tard. Enfin bref, trêve de plaisanterie, allons-y...

-"Maman, ça y est, je sais, quand je serai grande, je serai infirmière."

-"C'est bien ma chérie, c'est un beau métier, ça. Alors, pourquoi veux-tu être infirmière ?"

-"Et bien, je ne sais pas trop...J'aime bien parce qu'on n'est pas toute la journée derrière un bureau. J'aime bien bouger moi et pas rester assise. Mamie dit que je "reste pas les deux pieds dans le même sabot."

-"Et puis, on ne travaille pas en même temps que les autres, des fois la nuit, des fois le dimanche. J'aime bien être décalée. Quand on travaille la nuit, quand on a fini, ce sont les autres qui vont au travail."

-"On fait du bien aux autres. On les soigne, on leur donne des médicaments, on les écoute quand ils pleurent. Un peu comme toi maman. Une infirmière, c'est un peu une maman."

-"Et puis, on travaille souvent dans un hôpital. Bon, c'est sûr, un hôpital, c'est pas très drôle mais c'est comme une fourmilière avec plein de petites fourmis toutes blanches. Moi, j'aime bien les fourmis. C'est intelligent une fourmi, et ça sait se débrouiller."

-"Comment marchent les organes, les os, le sang, ça m'intéresse. C'est pour ça aussi que je veux soigner. Le corps humain, finalement c'est bien ça le plus important, bien plus que n'importe quelle autre chose. Si on n'est pas en bonne santé, même si on a beaucoup d'argent et plein de super trucs et ben, on n'est pas vraiment heureux."

-"Si quelqu'un tombe dans les pommes ou se cogne très fort, et bien je saurai quoi faire. Même si c'est quelqu'un que je ne connais pas, je pourrai l'aider. Aider les autres, ça permet de s'aider soi-même parce qu'en faisant du bien, on se fait du bien à soi."

-"Quand on est infirmière, on peut faire plein de choses différentes : on peut être avec les enfants, voir des opérations chirurgicales, aller chez les gens, travailler avec les pompiers. Infirmière, c'est un métier qui regroupent pleins de métiers et ça s'est trop bien parce qu'on ne s'ennuie jamais. Moi, dans ma vie, je ne veux pas m'ennuyer. Oui, voilà, c'est pour ça que je veux être infirmière, pour ça et pour tout le reste."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article