Nurse Jekyll et miss Hyde !

Publié le par La petite infirmière

Nurse Jekyll et miss Hyde !

Lorsque l'on est infirmière libérale, on est une sorte de docteur Jekyll et Mr.Hyde. Oui, nous soignons pour que les gens aillent mieux et en même temps, nous devons gagner notre vie ! Là est le dilemme. En bon docteur Jekyll (ou plutôt en bonne nurse Jekyll), mon objectif est de soulager la personne, de faire en sorte que son état s'améliore. Mais Mr.Hyde est là, tapi dans l'ombre, il rappelle dans un chuchotement que j'ai besoin de ces soins pour vivre et subvenir aux besoins de ma famille. C'est lorsque la tournée fait vache maigre que Mr.Hyde sort de sa torpeur, lorsque le nombre de patients fond comme neige au soleil. Qui ne s'est jamais dit lorsque l'activité ressemble à un parking de supermarché le dimanche après-midi : "Ah, ce serait bien d'avoir un petit pansement d'ulcère ou une insuline trois fois par jour..." !

Heureusement, l'activité reprend, un puis deux puis trois nouveaux soins. On peut passer du désert saharien au centre-ville de Tokyo en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. C'est reparti, on croule sous le boulot, le téléphone n'arrête pas de sonner et notre tête est prête à exploser. Le job attire le job. Il y a rarement de juste milieu. C'est, la dure loi du tout ou rien. Et quand le boulot revient puissance dix mille, on se dit que ce n'était pas si mal, lorsque c'était plus calme.

Bosser c'est bien mais dans de bonnes conditions c'est encore mieux. Ce que l'on voudrait, c'est un planning bien rempli mais avec suffisamment de temps pour chaque patient et surtout, oh oui surtout ne plus avoir cette horloge greffée dans la tête (qui dès que le temps accordé est dépassé, se met à sonner : "bip, bip, tu vas être en retard !").

Le dilemme du soin : soigner pour vivre et vivre pour soigner. De quoi en dérouter plus d'un. Soyons honnête : qui n'a jamais été partagé entre la satisfaction de finir un pansement qui durait depuis des mois et l’angoisse de ne plus avoir ce même patient chronique dans la tournée ?

Dans l'idéal, on espère tous avoir une tournée riche en soins diversifiés, chargée juste comme il faut et dont le fond de service suffit à lui seul à assurer un revenu correct. Ne rêvons pas ! Essayons simplement : de rester efficace en gardant les idées claires ; savoir dire non, savoir dire stop lorsque la coupe est pleine ; avoir l’esprit ouvert quoi qu’il arrive. Ce sera déjà pas mal.

Soyons un docteur Jekyll autant que possible, mais gardons en nous une petite part de Mr.Hyde. Personne n’est parfait et heureusement….

Commenter cet article

vero59 02/05/2016 13:29

et oui, chere collegue, je crois qu'on est toutes un peu comme ça ;)