Ça ira mieux demain

Publié le par La petite infirmière

Ça ira mieux demain

Ça ira mieux demain, je me répète cette phrase lorsque le jour est un jour moins bien. Un jour en tout gris, où le sourire a disparu. 

Un jour où le visage de celui que l'on soigne est un visage de souffrance.

Un jour où le poing fermé ne veut plus se lever mais où les bras se laissent tomber parce que rien ne va comme on le voudrait.

Un jour où une galère en entraîne une autre, puis une autre...

Un jour où une tuile plus grosse que les autres nous tombe dessus et nous assomme.

Un jour où l'on n'y croit plus, où chaque pas semble peser une tonne.

Un jour où l'on n'a qu'une envie : se pelotonner tout au fond de son lit.

Un jour où un de ceux que l'on soigne décide de s'en aller sur la pointe des pieds.

Un jour que l'on aimerait effacer, un de ces jours que l'on voudrait mettre en boule pour le jeter le plus loin possible.

Et lorsque ce jour s'éteint, avant de m'endormir, avant d'éteindre moi aussi la lumière, je me répète cette phrase, à voix basse dans le noir : ça ira mieux demain.

 

Publié dans Un brin de poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article