Les bribes d'une vie...

Publié le par La petite infirmière

Les bribes d'une vie...

Chaque jour, je me rends dans cette maison isolée et chaque jour, j'en apprends un peu plus de sa propriétaire. Les bribes d'une vie disséminées petit à petit comme des cailloux permettant de retrouver son chemin.

Au départ, je ne savais pas grand-chose d'elle. Pendant les quelques minutes du soin, nous parlions de tout et de rien, surtout de rien, un peu de tout mais jamais de vrai, de ce qu'elle avait coincé au fond de ses souvenirs. Puis au fil des visites, elle s'est ouverte un peu plus laissant entrevoir une parcelle d'elle-même. Elle s'est mise à raconter un petit rien de sa vie dans le flot de la conversation, comme si elle parlait de la pluie et du beau temps : "là, c'est mon frère sur la photo, il n'est plus là maintenant" / "je vous avais dit que j'avais un enfant ?" / "je travaillais beaucoup, j'étais seule pour l'élever"... Les jours se sont enchaînés et au fil du temps, semblant en confiance, elle s'est dévoilée peu à peu.

Elle ne raconte pas tout, bien sûr, juste ce qu'il faut, juste un indice puis je repars en ayant la sensation de placer les pièces qui formeront le puzzle de sa vie et qui me permettront de la connaître un peu plus.

 

En libéral, chaque jour, nous nous rendons dans ces maisons, dans ces vies. Chaque jour, pendant un instant nous faisons connaissance avec ceux qui sont à l'intérieur. Chaque maison est une entrée dans un nouveau monde, un monde parfois étonnant, parfois triste, parfois violent. Cela dure le temps du soin puis chacun reprend le cours de sa vie : nous repartons vers d'autres maisons et ceux qui vivent là, ceux que l'on soigne retournent à leur quotidien.

C'est aussi cela notre métier : Découvrir les bribes d'une vie, soigner et apprendre de l'existence. Se rendre compte de la complexité humaine et constater avec  étonnement que l'autre, celui que l'on soigne n'est pas tout à fait comme on l'imaginait lorsqu'on l'a rencontré la première fois.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dominique 08/03/2019 16:09

Comment vous dire, j'ai les larmes aux yeux.....
Je voudrai dire l'admiration que j'ai pour ce que vous faites, pour vous et votre dévouement.
Je vous ai connu grâce au reportage de TF 1
Je continuerai à vous "suivre" et merci pour cette leçon de vie
A bientôt

La petite infirmière 08/03/2019 17:26

Merci Dominique. Cela me touche. Alors à bientôt sur le blog. Bises de la prairie. Myriam