Mercredi matin...

Publié le par La petite infirmière

Mercredi matin...

À quel moment perd-on notre insouciance ? Celle que l’on porte lorsque l’on est enfant. Où s’envolent nos rêves ? Je la regarde ouvrir de grands yeux émerveillés devant le jouet que je viens de lui descendre du grenier : un mini château avec à l’arrière un bouton on/off. Lorsque l’on actionne le bouton : une petite lampe bleue s’allume et illumine la salle de bal encore poussiéreuse. Ses yeux scintillent. Elle ouvre les bras pour récupérer son nouveau trésor. Elle commence à jouer et je la regarde se perdre dans son histoire, une histoire de princesse, de chevalier et de monstre que les héros vont devoir affronter. Je m’allonge à côté d’elle à même le tapis et appuie sur le bouton on. La petite lampe éclaire alors la salle de bal d’une faible lumière.  Au moment même où je me dis : « tiens, elle est sympa cette petite lampe », elle me regarde bouche bée : « tu as allumé le diamant des vérités ». Le diamant des vérités... un fossé séparant son enfance de ma réflexion d’adulte. À quel moment ai-je oublié qu’une faible lumière pouvait être  bien plus qu’un simple éclairage ? Est-ce que c’est vraiment cela être adulte : ne plus voir le monde avec des yeux d’enfant ? Ne plus penser qu’une simple lumière bleue peut être le diamant des vérités qui sert à vaincre les monstres ? 

Alors, tout simplement, je lui demande si je peux jouer avec elle. Elle me tend la figurine du prince en souriant et moi je lui murmure : « à l’attaque...On va l’avoir ce monstre... »....

 

Publié dans Un brin de poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marion 04/04/2019 13:34

aaaaaaaaaahhhhhhhhhh
c'est tellement vrai
que nos enfants profitent de ses moments d'insouciance si précieux
bisous marion