Journal de la prairie jour 28

Publié le par La petite infirmière

Journal de la prairie jour 28

La cérémonie 

 

Au fond du jardin, il y a maintenant de la terre. L’herbe a disparu sous le godet du la pelle géante de mon voisin. Il n’y a pas eu de prières (parce qu’ici on n’en fait pas beaucoup), juste un mot placé dans un sac que les trois soldats ont rédigé. Et puis, aussi les jouets. De ce côté du jardin, on plantera un arbre, le genre qui donne plein de fruits. Tout est un peu triste malgré le beau temps, mais la vie continue et dans quelques temps, la page se tournera. Ne restera que le souvenir d’un compagnon à quatre pattes... Demain est un autre jour. Demain, je retournerai sur les routes voir les gens de ma prairie et je laisserai mes trois soldats se dépatouillaient avec leur peine parce que c’est aussi cela grandir... Ce chien-chien nous aura en tout cas renoué avec la race canine et c’est déjà un sacré pas. Nous reprendrons sûrement un autre compagnon dans quelques temps parce que c’est quand même chouette d’avoir un chien à ses côtés. À demain, les zamis . Prenez soin de vous.❤️

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article