Journal de la prairie jour 31

Publié le par La petite infirmière

Journal de la prairie jour 31
 

Tournée terminée, jour 1/6 fait. L’entraide continue et se sentir soutenue fait autant de bien qu’une bonne centaine de massages anti-stress. Nous avons récupéré des combinaisons de traitement agricole et des visières...et puis des masques faits par des mains de fée... Avec tout cela, on a moins peur. L’autre jour, une dame m’a proposé des gants qui étaient trop petits pour son mari. Quand elle m’a demandé : « cela vous intéresserez quelques gants ? », j’ai répondu tellement vite d’une voix suraiguë : « Oh oui, j’veux bien ! », qu’elle a dû prendre peur parce qu’elle me regardait bizarrement (genre : ce n’est pas un peu disproportionné comme réaction ?!) ! Elle m’aurait proposé un week-end gratos dans un hôtel cinq étoiles avec sauna, chef étoilé et tout le tralala qu’elle n’aurait pas fait mieux !

Pendant la pose de l’après-midi, j’ai eu l’impression de faire trois pauvres trucs et que le temps filait à la vitesse de la lumière. Je suis repartie en tournée sur les chapeaux de roues en criant « j’y vais, à tout ‘ ! ». Mon soldat numéro 2 m’a alpaguée au passage : « m’man, tu veux voir les cookies que j’ai fait pour ce soir ? ». Pendant un instant, je me suis demandée à quel moment elle avait trouvé le temps de cuisiner alors que l’on était en hyper-vitesse tout l’aprem et que je n’avais rien eu le temps de faire. J’ai regardé les six cookies bien dorés et gonflés et je me suis dit que si on les mettait au milieu de la table au moment du dessert, il faudrait jouer des coudes pour en déguster un et que cela risquait de finir en bagarre générale pour savoir qui aurait le dernier ! C’est qu’il y a de sacrés morfals prêts à tout pour un cookie chez moi ! À demain les zamis. Prenez soins de vous

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article