Journal de la prairie jour 8

Publié le par La petite infirmière

Journal de la prairie jour 8

Huitième jour et dernier d’une série de quatre de boulot. Le temps a filé vite et c’est tant mieux. Je me pose toujours autant de questions sur l’hygiène au quotidien (blouse ou pas blouse, gants ou pas en systématique, quel masque est vraiment efficace et est-ce que les chirurgicaux suffisent ? Etc.) et cela transforme littéralement ma cervelle en passoire. J’ai décidé après réflexion (et re-réflexion et re-re-réflexion. Ben, oui ça carbure là-haut !!!) de ressortir mes tenues hospitalières (si je remets la main dessus !) pour pouvoir les porter et les laver à 60 degrés sans qu’elles ne deviennent des tailles enfant (tout bon linge n’aime pas être lavé à plus de 60 degrés !!!). J’ai la sensation d’être la mère Denis avec toutes ces questions de lessive, de linge et de température. Déjà, avant le covid machin bidule, j’avais l’impression d’être lessiveuse à temps presque complet, mais alors maintenant, je peux carrément monter une laverie !!!!

Au milieu de l’après-midi, j’ai pris en cours de route une vidéo-conférence entre les médecins de l’hôpital le plus proche et les infirmiers du coin. Malgré un petit coup de déprime post conférence (bon bah, je ne m’attendais pas à avoir la même zénitude qu’après un week-end de thalasso, mais la réalité des choses fait parfois l’effet d’un boomerang qui vous revient en plein visage !), le fait de se lier (ne serait-ce que virtuellement) entre professionnels et que des médecins hospitaliers se soucient des libéraux fait vraiment du bien. Se serrer les coudes paraît essentiel dans tout le bordel ambiant ! 

Pour me remonter le moral, j’ai plongé les mains dans la terre de mon jardin en faisant comme tous les ans des projets fous au niveau jardinage et aménagement extérieur ( Stéphane Marie de « Silence ça pousse » n’a qu’à bien se tenir !) alors que je suis complètement nulle en plantation (mes mains sont tout sauf vertes !). 

À demain, les zamis. Prenez soin de vous et encore plus de jour en jour.

Ps : ici tout l’équipage n’arrête pas de dire que l’on est à J8 du confinement, mais aussi à J-1 de Top chef et J-3 de Koh-lanta ! Ça devient grave, je vous dis !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article