Journal de la prairie J5 déconfinement

Publié le par La petite infirmière

Journal de la prairie J5 déconfinement

Coup de gueule du jour :

Congratulations, les soignants vous serez peut-être célébrés sur les Champs Elysées et vous gagnerez une médaille ressortie des placards en guise de bons et loyaux services ? Ce que les soignants veulent (du moins j’espère), c’est que leurs salaires soient  réévalués, que l’on arrête que les payer à coup de lance-pierres (voire même à coup de pierres dans la tronche). On s’en fout d’être applaudis, d’être brandis autant en héros qu’en boucliers humains

. Ce que l’on veut, c’est de l’estime et pour être estimer, il faut être considérer a sa juste valeur. Cela passe par un salaire décent et des conditions de travail acceptables. Il n’y a pas que la vocation. Elle a bon dos, la vocation. On nous la sort à toutes les sauces. La vocation, ce n’est pas ce qui remplit nos assiettes ni nos cœurs d’espoir. Ce qui anime tout un chacun, c’est d’être reconnu pour ce qu’il fait. Pas qu’on lui remette une médaille ni qu’on lui fasse un tour d’honneur sur les Champs Elysées en cochant la case : soignants sur la feuille de route du gouvernement et en se disant que l’on peut passer à autre chose...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article