La tournée de Noël ou comment se transformer en mutant, mi-infirmière mi-lutin !

Publié le par La petite infirmière

La tournée de Noël ou comment se transformer en mutant, mi-infirmière mi-lutin !


Hier matin, j’ai traversé à pas de loup la maison encore endormie. Sur la table, la nappe de Noël était encore envahie des restes de la veille. Ça et là, gisaient un reste de bûche, une bouteille de champagne vide et des verres à moitié pleins. Suis sortie dans la froideur du petite matin en me retournant une dernière fois vers la maison : « i’ll be back ! » ai-je murmuré ! Sur la route, j’étais la reine du bitume, pas un chat à l’horizon et j’appuyais sur l’accélérateur tout en écoutant Mariah Carey et son « all i want for Christmas » à fond les ballons. Sur le siège arrière, tout à côté de ma valise de soin, trônait fièrement un petit carton. À l’intérieur, des  paquets décorés de papier kitch de Noël (le kitch, c’est la vie !). Pour l’occasion j’avais enfilé un bonnet de père Noël  parce que tant qu’à être dans le thème (comme dirait Cristina Cordula), le bonnet rouge complétait parfaitement la blancheur de ma blouse. Durant la tournée, j’ai parfois arrêté mon « traîneau »un peu plus longtemps que d’habitude. Pas partout car certains se préparaient à rejoindre leurs proches, et dans leur regard, malgré l’appréhension de ce Noël un peu spécial, scintillaient de minuscules lumières. Chez tous, je tendais mon petit paquet en leur disant que ce n’était pas grand chose, juste un truc pour marquer le coup car même si un cadeau n’enlève pas la solitude, il montre simplement à celui qui le reçoit qu’il compte. Chaque fois que je quittais une maison, je me disais que pour certains, Noël était un moment bien difficile alors que pour d’autres la chaleur d’une famille réchauffait leur cœur aussi efficacement qu’un doux feu de cheminée. J’ai pensé en terminant la tournée que c’était sûrement au moins mon dixième Noël travaillé, d’abord à l’hôpital puis maintenant en libéral et je me suis dit que même si c’était peut-être un des jours les plus difficiles question motivation, c’était aussi un jour spécial  durant lequel soigner prend tout son sens ...❤️

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article