Hier (encore) en tournée…

Publié le par La petite infirmière

Hier en tournée :

- j’ai gratté des narines encore et encore, transformant malheureusement ce geste en un soin quotidien ! 

 - j’ai fait une nouvelle rencontre, sonné à une nouvelle porte, pénétré dans une nouvelle maison, découvert un monde nouveau, celui de l’intime d’un être.

 - j’ai entendu les mots Covid, Omicron, cas contact, test des dizaines de fois comme un raz-de-marée qui emporte tout sur son passage.

- je me suis dit que l’on était lundi, qu’il faisait moche et gris dehors et dans les cœurs et que l’on n’avait pas d’autre choix que d’aller dénicher la moindre miette de force intérieure cachée au fond de nous !

-j’ai parlé série avec une dame de 85 ans qui en avait marre de regarder « des conneries » (c’est ce qu’elle a dit) à la télé !

-j’ai admiré le maquillage impeccable de celle qui chaque jour se fait belle malgré la solitude et l’isolement. 

-j’ai écouté un nouveau podcast @compressesparadrap.podcast découvert par hasard qui m’a fait dire tout haut : « putain ! J’aime mon métier ». 

-j’ai stoppé ma voiture le long d’un sentier pour regarder les vaches qui broutaient tranquillement dans l’herbe, à l’abris du vent et des aléas de la vie, juste un instant le temps de reprendre mon souffle…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Je ne sais comment tu es arrivée sur mon petit blog, mais j'ai vu ton passage silencieux.
Ici, on a assez souvent besoin des infirmières et infirmier de la commune.
Bon courage petite infirmière, Je me doute de combien ça doit être difficile d'entendre toute la journée les mêmes commentaires sur la situation actuelle, mais j'ai adoré ta façon de reprendre ton souffle! rien de plus placide que les vaches (surtout si elles ont froid....)
Je pense qu'on ne fait pas ton métier par hasard !
Passe une bonne journée
Répondre