Les bonnes résolutions,

Publié le par La petite infirmière

Les bonnes résolutions,

À chaque nouvelle année, il me prend l'envie de faire ma liste de bonnes résolutions. Bon, bien sûr, la plupart du temps, je ne tiens pas plus d'un jour ou deux mais cela ne m'empêche pas l'année suivante de recommencer. Donc, comme tous les ans, j'ai imaginé ma précieuse et éphémère liste :

- ne plus dire de gros et vilains mots lorsque je suis au volant parce que : premièrement, ça ne me fait pas avancer plus vite et deuxièmement Pâquerette commence à avoir un vocabulaire de charretier ("mais, roule grosse patate", "putain mais c'est pas vrai, il va pas la bouger sa caisse pourrie"). À deux ans et demi, ça fait désordre !

- me coucher plus tôt, principalement lorsque je travaille. Ce qui m'évitera à 5h45, lorsque le réveil sonne de ressembler à un zombie avec un passage prolongé dans la salle de bain pour démêler l'espèce de casque qui me sert de cheveux et pour tenter d'effacer la trace d'oreiller sur ma joue.

- ranger mes papiers et ce, tout au long de l'année afin de m'éviter une crise d'angoisse quand paniquée, je cherche désespérément mon dernier échéancier Urssaf.

- nettoyer régulièrement ma voiture pour qu'elle serve uniquement de véhicule et non de poubelle dans la portière, de garde-manger (tu veux un gâteau, un bonbon, attends, je te trouve ça tout de suite !), de collection de bouteilles vides, de bureau (avec post-it collé sur le tableau de bord, vieilles listes de tournée, lettres à poster, stylos en tous genres), de garde-robe (sur la plage arrière au moins deux blousons, une écharpe, des gilets etc...).

- ne pas "speeder" lorsque la tournée prend des airs de marathon, essayer de prendre du temps dans chaque maison, sans regarder ma montre et sans penser à la suite des évènements.

- prendre soin de moi pour mieux prendre soin des autres parce qu'une infirmière en bonne forme physique en vaut deux et parce qu'on est plus disponible lorsque l'on est bien dans son corps et dans sa tête.

- prendre bien sûr, plus de temps pour ma famille et les gens que j'aime parce qu'au fond, c'est bien cela le plus important.

- rester révoltée et libre car cela n'a pas de prix.

Alors zut, même si certaines de ces résolutions seront vite oubliées, j'essaierai de faire en sorte que certaines continuent dans la durée pour pouvoir même un tout petit peu avoir le sentiment de progresser. Un peu d'espoir dans ce monde de brutes, ça n'a jamais fait de mal, même en 2016 !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article