Plein le masque !

Publié le par La petite infirmière

Plein le masque !

Alors on recapépète : pour les infirmiers libéraux (et les autres libéraux aussi d’ailleurs) depuis le début de la crise du covidmachinbidule (vais pas lui donner un nom à ce gros ..... de virus de....) on galère pour dénicher du matériel . Par matériel, j’entends les trucs de base de tout infirmier qui se respecte, à savoir des masques, des gants, des blouses jetables. Pour les masques, après un mois de galère, on a soufflé un peu grâce à une dotation hebdomadaire. Pour le reste, c’est le parcours du combattant depuis le début de l’épidémie pour débusquer des blouses ou des gants sauf à un prix exorbitant (qui ne te donne même pas envie d’aller faire un soin, tellement tu vas bosser pour des miettes !) et encore si tu arrives à en trouver ! Depuis début octobre, la dotation de masques semble avoir été passée aux oubliettes et en gros, c’est débrouilles-toi et vas bosser ! Il va falloir que l’on nous explique : 1) que le virus a décidé de se faire la malle sur Mars. Il semble pourtant que non aux vues des derniers chiffres ! 2) que comme on est des « super-héros »,  notre super pouvoir est (mais on ne s’en était pas rendu compte avant) de pouvoir travailler sans être contaminé 3) si on nous prendrait pas un peu pour des lapins de trois semaines ! 

Bref, tout ça pour dire que si j’ai bien tout compris et j’espère me tromper, en tant que professionnel de santé directement en contact avec la population donc potentiellement avec le virus, on n’a plus de dotation de masques ! Allez, je file au supermarché, il parait qu’ils ont reçu un stock de masques à un prix défiant toute concurrence ! Tu parles...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anne Altman-Pirolet 23/10/2020 17:06

Complètement d'accord je suis scandalisée par le fait que la dotation de masques ait cessée.
Ce n'est pas non plus comme si les soins étaient mieux payés ou si on vait un e aide forfaitaire pour payer les EPI.
Pour certains soins (PCR à domicile par exemple) vu le coût du matériel on va bientôt de voir payer pour avoir le droit et l'honneur de faire un soin RAS LE BOL!!!
Anne